Catalogue Retsch l L'art du broyage

InfoWeb Marketplace

mardi 19 novembre 2013Description
La situation suivante est chose courante dans de nombreux sites de production : suite à un contrôle qualité de routine, la production est stoppée ou bien un lot produit est bloqué parce que les résultats de son analyse sont en dehors des limites spécifiées.

Mais le produit testé est-il réellement non conforme aux spécifications ? Le service qualité en est convaincu partant du principe que des analyseurs modernes fournissent des résultats présentant de très faibles écarts. L'échantillon concerné a été testé à plusieurs reprises et le résultat a été confirmé. Mais pourquoi le produit n'est-il subitement plus conforme aux spécifications alors que les paramètres de production n'ont absolument pas été modifiés ? Telle est la question qui se pose.

Il ne peut être exclu que le produit testé soit réellement défectueux.

Toutefois, des résultats d'analyse en marge de la norme ne sont bien souvent pas dus au produit lui même mais au manque d'importance accordé à la phase de préparation en amont de l'analyse. Comme pour un iceberg qui flotte au gré des courants, seule une infime partie de l'ensemble est visible en surface, la plus grande partie étant dissimilée ; dans notre cas, le « sommet de l'iceberg » n'est donc qu'une partie du problème et la plupart des erreurs potentielles sont en dehors du champ de vision.

Ceci peut être dû, entre autres, au fait qu'avec les systèmes d'analyse modernes, une erreur qui apparaît dans les tolérances spécifiées est systématiquement perçue comme une erreur absolue du traitement complet de l'échantillon. Une autre raison tout aussi plausible est le recours à des méthodes de travail traditionnelles pour le prélèvement et la préparation des échantillons.

Celles-ci sont tellement bien intégrées aux tâches quotidiennes que plus personne ne réfléchit à leurs répercussions éventuelles. Comme le montre la figure 1, une erreur survenue lors des différentes étapes de travail risque d'influencer bien plus fortement le résultat final que l'erreur qui apparaît juste pendant l'analyse proprement dite. De plus, les erreurs survenues à chaque étape du traitement s'additionnent et le résultat final est finalement entaché d'une erreur nettement plus grande (propagation des erreurs). Par conséquent, il s'agit maintenant de savoir d'où proviennent de telles erreurs et comment les minimiser, ce que nous étudierons aux pages suivantes pour ce qui est du prélèvement et de la préparation des solides.

Recherches associées à Matériel, Consommables

Devis groupés (0)